Suivez-nous sur

mail insta

Endométriose : un tabou qui concerne aussi les hommes

09 avril 2021

Vendredi 9 avril 2021 à 15:49 –  Par  Pierre Convers, Églantine Éméyé, France Bleu

Sujet tabou, les règles douloureuses peuvent être le symptôme d’une maladie peu connue : l’endométriose. Les hommes peuvent aussi être indirectement concernés. Ils doivent s’emparer du sujet pour mieux accompagner ces femmes et participer aux stratégies de santé.

Dans l’émission « C’est déjà demain », Églantine Éméyé aborde un sujet encore tabou dans la société : l’endométriose. Cette maladie qui touche une femme sur dix inflige des règles douloureuses. Présidente de l’association Info-endométriose, Cécile Togni-Purtschet réagit au témoignage d’une auditrice de France Bleu. 

On pourrait penser que les règles douloureuses ne touchent qu’une petite partie des femmes. Pourtant, ce sujet est un problème de santé publique qui nous concerne tous : femmes, hommes, enfants. Le silence autour de cette maladie impacte négativement celles qui en souffrent mais également leur entourage. À réécouter L’endométriose touche une femme sur dix

Les hommes sont concernés

Églantine Éméyé invite les hommes à s’emparer du sujet de l’endométriose pour mieux le prendre en charge collectivement. En effet, des couples femmes-hommes peuvent connaître les conséquences de cette maladie : quotidien difficile, risque d’infertilité… 

Cécile Togni-Purtschet explique que les hommes peuvent être concernés par ce problème « dans la douleur, dans la gestion d’avoir une femme qui souffre à côté de vous, dans le couple« .

Elle ajoute que « ce n’est pas facile non plus de comprendre un corps qui est différent » lorsqu’on vit avec une femme qui souffre de cette maladie. Certains pères peuvent aussi s’inquiéter pour la santé de leur fille, par exemple. 

Ne pas banaliser la douleur

De nombreuses femmes ont pendant longtemps pensé que leurs douleurs étaient « normales »et qu’il fallait apprendre à vivre avec. Aujourd’hui, Cécile Togni-Purtschet insiste sur le fait que « s’il y a douleurs, il faut consulter« . 

Endométriose ou non, les règles douloureuses doivent alerter et mener à une prise en chargeauprès d’un spécialiste. 

Maman d’une jeune fille de 15 ans, Virginie, auditrice de France Bleu, témoigne des douleurs de sa fille. La mère raconte : « Elle se plaint de très fortes douleurs vraiment intenses, surtout au moment des règles« .

C’est sa fille elle-même qui a soupçonné l’endométriose après s’être informée. La jeune génération serait mieux informée sur le sujet. 

« Il faut qu’elle aille consulter et surtout que vous la rameniez tous les ans, qu’il y ait un vrai suivi et une vraie prise en charge. » 

Cécile Togni-Purtschet

Cécile Togni-Purtschet conseille à cette maman d’emmener sa fille chez un gynécologue. C’est en effet le médecin qui pourra prendre en charge la douleur en faisant un diagnostic d’éventuelles lésions. À 15 ans, cela permet aussi « une confiance qui s’installe avec son gynécologue« . 

7 ans et demi de diagnostic

Aujourd’hui, il faut en moyenne 7 ans et demi pour diagnostiquer l’endométriose. C’est sans parler des femmes qui ne consulteront jamais pour leurs douleurs. 

Toutefois, les spécialistes ont aujourd’hui conscience de ce problème. Le sujet avance, le ministre de la Santé Olivier Véran a demandé la mise en place d’une stratégie permettant à tous les experts de travailler ensemble : médecins, professeurs, associations…À lire aussi Le gouvernement lance une mission contre l’endométriose, maladie qui touche une femme sur 10 en France

Dans l’association Info-endométriose, on souhaite que les médecins soient mieux informés ainsi que sensibiliser le plus possible les jeunes à la maladie : « c’est hyper important« . 

« Il y a de plus en plus de jeunes femmes et de femmes qui vont consulter en disant : j’ai peut-être entendu parler de cette maladie, je me suis informée, j’ai ces douleurs »

Pour terminer, « on diagnostique avec les symptômes, mais aussi surtout à travers l’imagerie. C’est important d’aller faire tous ces examens« . Il ne faut donc pas hésiter à « demander une échographie pelvienne ou encore une IRM« .

Retrouvez l’intégralité de l’émission « C’est déjà demain » du jeudi 8 avril 2021 juste ici pour en savoir plus sur l’endométriose et sa prise en charge. 

Pour continuer...

Cécile Togni-Purtschet invitée du podcast le Club Bonheur

Le 2 juin 2021, Cécile Togni-Purtschet, présidente d’Info-Endométriose a participé au podcast Le Club…

En voir plus+

Info-Endométriose interpelle les candidats aux élections régionales

A l’occasion des élections régionales qui se tiendront les 20 et 27 juin prochains,…

En voir plus+

Coup de Sang s’associe à Info-Endométriose

Bien plus qu’une  « énième journée de », le 28 mai 2021 est la Journée mondiale…

En voir plus+

Les nouvelles règles des règles dans le hors-série Respiration de Marie-Claire

Article rédigé par Marie Mersier pour le hors-série « Respiration » de Marie-Claire – mai 2021.

En voir plus+

We Give Collab x Info-Endométriose

Du 16 mai au 6 juillet 2021, la plateforme de shopping solidaire We Give…

En voir plus+
26 avril 2021

« Petite chronique de l’endométriose», un micro-learning disponible sur Santé.fr !

Avec la participation d’Info-Endométriose Même si elle est décelée depuis l’Antiquité, l’endométriose reste encore…

En voir plus+
19 avril 2021

« Endometriosis in Europe. A renewed momentum ! »

Le 26 mars dernier avait lieu l’événement en ligne « Endometriosis in Europe. A renewed…

En voir plus+
08 avril 2021

« L’endométriose : comment briser le tabou ? » sur France Bleu

Émission « C’est déjà demain » d’Églantine Éméyé sur France bleu, Jeudi 8 avril 2021 à…

En voir plus+
06 avril 2021

Info-Endométriose collabore avec l’OMS pour faire de l’endométriose une grande cause de santé mondiale.

L’association Info-Endométriose collabore avec l’OMS pour faire de l’endométriose une grande cause de santé…

En voir plus+
31 mars 2021

L’endométriose a désormais sa place à l’Assemblée Nationale

Un grand merci à Mme Fannette Charvier pour sa question sur l’‪endométriose hier ‬à l’Assemblée…

En voir plus+
28 mars 2021

Endométriose : on en parle enfin à mots ouverts

Le 28 mars 2021  par Terriennes Liliane Charrier pour TV5 Monde L’endométriose enfin traitée au grand…

En voir plus+
17 mars 2021

Endométriose : des stars se mobilisent pour briser le tabou

Par Cécile Galluccio, Armelle Caux, Erika Olavarria pour France 24 , le 10 mars…

En voir plus+
12 mars 2021

Olivier Véran lance les travaux de la stratégie nationale contre l’endométriose

Communiqué de presse de Olivier Véran – Ministère des Solidarités et de la Santé,…

En voir plus+
12 mars 2021

Le gouvernement s’apprête à lancer une stratégie nationale contre l’endométriose

Par Les Echos, le 12 mars 2021 La députée européenne Chrysoula Zacharopoulou sera chargée d’élaborer cette…

En voir plus+
05 mars 2021

Info-Endométriose, en partenariat avec France Télévisions, lance un appel aux dons pour soutenir la recherche et la prévention.

Aujourd’hui, à l’occasion de la 17ème semaine européenne de prévention et d’information sur l’endométriose, nous sommes très heureux de partager avec vous notre partenariat…

En voir plus+

Endométriose : une nouvelle génération monte au front

Douloureuse (pendant les règles, les rapports sexuels), handicapante, la maladie touche des millions de…

En voir plus+

1/17

Vous souhaitez
nous aider ?

Soutenez
Info-endométriose

Grâce à votre générosité nous pouvons mener à bien nos missions : informer, libérer les paroles, les créativités et les initiatives pour progresser sur l’endométriose.

Devenir
bénévole

Devenir bénévole pour Info-Endométriose, c’est participer à la vie et aux actions de l’association.

Adhérer à
notre asso

Découvrez comment devenir adhérent.e à l'association Info-endométriose ! Aidez l'association à mener son combat

Et si on restait en contact ?

Entrez votre e-mail pour recevoir notre newsletter et rester informé des dernières actualités et des prochains événements d'infoendométriose