Suivez-nous sur

mail insta

Nos projets créatifs

Pour toucher un large public et notamment les jeunes, notre démarche est de collaborer avec de nombreux créatifs pour proposer des contenus accessibles, informatifs, positifs et modernes faisant passer les messages essentiels liés à la maladie.

Retrouvez nos vidéos, campagnes, shooting photo, podcasts…

1. Podcast « MON ENDOMÉTRIOSE »

Animé par Cécile Togni, le podcast « MON ENDOMÉTRIOSE » propose à chaque numéro une rencontre avec une femme qui accepte de se confier sur son intimité et de raconter son parcours forcement plus compliqué.

Cécile Togni anime le podcast "Mon Endométriose"

L’objectif de ces témoignages est d’informer, de sensibiliser et de faire prendre conscience de la situation alarmante de l’endométriose dans notre société.

Tous les sujets liés à la maladie sont abordés dans cette saison de dix épisodes : la douleur, l’errance médicale, la sexualité, l’endométriose au travail, les traitements et leurs effets secondaires, l’acceptation, les techniques pour mieux vivre avec la maladie… ces témoignages permettent à chaque invitée de raconter leur propre expérience, et de faire comprendre ainsi que chaque femme a sa propre endométriose, sa manière de la supporter et de l’accepter.

Je découvre leur histoire sur :

Un podcast produit par Info-Endométriose
Préparé par Cécile Togni & Benjamin Purtschet
Animé par Cécile Togni
Réalisation : Sébastien Cannas, Capitaine Plouf
Chargée de production : Elsa Bernini
Musique originale : Immensità, par Andrea Laszlo de Simmone
Création visuelle : Elsa Muse
Réalisé grâce au soutien du groupe Chantelle Lingerie
Bureau de presse groupe Chantelle Lingerie : Pop and Partners

2. Projet « Une femme sur Dix »

«Une femme sur Dix» …
  • c’est + de deux millions de femmes en âge de procréer atteintes en France.
  • peut souffrir de douleurs physiques et psychologiques.
  • peut rencontrer de graves problèmes d’infertilité.
  • peut avoir une vie sexuelle perturbée. 
  • c’est une amie, une soeur, une collègue ou peut-être vous-même.
  • attend 7 ans en moyenne avant d’être diagnostiquée : à cause de la méconnaissance de la maladie, à cause du tabou lié aux règles, à cause de la normalisation de la douleur, à cause de médecins peu formés et mal informés (une femme sur dix peut consulter plus de trois médecins avant de trouver le bon).
«Une femme sur Dix» …
  • considère que sa douleur n’est pas entendue, ni par son entourage, ni par les médecins et encore moins par la société. Cette situation isole les femmes, les plonge dans une douleur psychologique et leur impose de souffrir en silence. 
  • souffre de douleurs chroniques liées à l’endométriose. Une douleur physique d’abord, liée aux menstruations, aux rapports sexuels, aux troubles digestifs et à la fatigue chronique aussi. Une douleur psychologique liée à l’infertilité, à des parcours médicaux sinueux et à tout le poids de cette maladie au quotidien. 

Les patientes atteintes d’endométriose souffrent aussi de préjugés sur la douleur féminine, perçue souvent comme « naturelle » ou « exagérée », voire liée à l’hystérie. 

«Une femme sur Dix» peut souffrir pendant les rapports sexuels.  

Ce symptôme est appelé dyspareunie et ajoute une douleur psychologique aux femmes, et à leurs conjoints aussi. 

La dyspareunie se répercute indirectement sur la fertilité car le stress lié à la maladie engendre une baisse de la libido, de confiance en soi, d’envie… 

«Une femme sur Dix» souffre de douleurs pendant les règles.

La douleur des patientes atteintes d’endométriose est estimée à 7,8 sur 10 (10 correspondant à la douleur la plus élevée – source EndoFrance).

Photographe : Inès Leger
Styliste : Clélia Cazals
Modèles :  Alice Moireau, Charlie Melchiori, Calista choley, Flora Mézino, Imen Kesaly, Nami Isackson
, Kensa Saf, Nikita Garrido, Natalia Lima Da Costa, Natalia Evora, India Tran, Lisa Williamson
Production : Info-Endométriose & Bureau Cécile Togni / Cécile Togni et Elsa Bernini
MUAH : Amélie Gallon – Les Filles
Assistantes stylistes : Alessia Ubbidini, Cylia Bousquet et Caroline Diwouta
Assistante plateau : Claire BourrasséStudio : Le Petit Oiseau Va Sortir

3. « Journal Intime », le quotidien d’une jeune fille souffrant d’endométriose

« La vidéo « JOURNAL INTIME » dévoile un fragment de vie d’une femme atteinte d’endométriose à travers des images personnelles qui exposent ses émotions, sa solitude, son ressenti, sa douleur…

L’univers sensible, doux, poétique et le contraste avec un rythme frénétique évoquent le parcours sinueux et chaotique d’une vie avec la maladie.

J’ai réalisé cette vidéo naturellement, sans trop me poser de questions, j’ai voulu apporter une touche de beau dans des situations complexes et douloureuses. C’est une maladie très personnelle, qui nous ronge, mais elle fait pleinement partie de nous, et même parfois on s’y attache. » Inès Leger

Vous souhaitez
nous aider ?

Soutenez
Info-endométriose

Grâce à votre générosité nous pouvons mener à bien nos missions : informer, libérer les paroles, les créativités et les initiatives pour progresser sur l’endométriose.

Devenir
bénévole

Devenir bénévole pour Info-Endométriose, c’est participer à la vie et aux actions de l’association.

Adhérer à
notre asso

Découvrez comment devenir adhérent.e à l'association Info-endométriose ! Aidez l'association à mener son combat

Et si on restait en contact ?

Entrez votre e-mail pour recevoir notre newsletter et rester informé des dernières actualités et des prochains événements d'infoendométriose