En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Endomarch

Le samedi 28 mars 2020, comme chaque année depuis 7 ans de nombreuses personnes se retrouveront pour battre le pavé parisien autour d’une seule et même cause : l’endométriose.

Endomarch
Une édition très attendue pour les malades depuis les annonces de la ministre des solidarités et de la santé en mars 2019 de la mise en place de travaux en vue de l’amélioration de leur prise en charge, de la connaissance de la maladie par les professionnels de santé et du développement de la recherche !

La manifestation parisienne de L’ENDOMARCH, la marche mondiale pour l’endométriose, est coorganisée par les associations ENDOmind France et Mon Endométriose Ma Souffrance avec le soutien de nombreux partenaires. L’édition 2019 s’était déroulée dans une ambiance festive et conviviale, 2000 personnes s’étaient déplacées formant un cortège solidaire jaune à travers la capitale afin de mettre en lumière cette question de santé des femmes longtemps passée sous silence.
 
Initiée aux Etats-Unis et présente dans plus de 60 pays, l'EndoMarch a pour but de mieux faire connaître l’endométriose, maladie gynécologique chronique, qui peut être douloureuse et fortement invalidante. Elle résulte d’un développement anarchique de la muqueuse utérine en dehors de sa cavité, et provoque des douleurs et troubles des systèmes gynécologiques, urinaires et digestifs pour les cas les plus répandus. Maladie complexe, l’endométriose ne peut être définitivement guérie à ce jour et touche 180 millions de femmes dans le monde, avec une estimation de 2,1 et 4,2 millions dans notre pays. Longtemps ignorée et mal connue, l’endométriose connait un retard de diagnostic encore très important qui peut causer des dégâts irréversibles, aggraver les symptômes jusqu’à avoir un impact important sur la vie familiale, professionnelle et sociale des femmes qui en sont atteintes.

Vous aimerez aussi